Pour 61% des Français, la réussite économique est mal vue en France

Pour 61% des Français, la réussite économique est mal vue en France

Alors que le président de la République souhaite « récompenser la réussite » des acteurs économiques, notre sondage Opinion Way pour Public Sénat, Les Échos et Radio Classique montre encore un sérieux frein dans l’opinion.
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

« Nous voulons mieux récompenser le travail, permettre aux gens de réussir » martelait Emmanuel Macron fin septembre, lors d’une conférence de presse, critiquant par la suite, à la télévision, « la jalousie » des Français envers les riches. Le chemin est encore long, tant la perception de la réussite est mal vue en France, à en croire notre sondage Opinion Way pour Public Sénat, Les Échos et Radio Classique. Ainsi, 61% des Français estiment que la réussite économique est mal vue, contre 38% qui pensent l’inverse. Ce chiffre est particulièrement élevé chez les plus de 65 ans (70%) mais aussi chez les moins de 35 ans (62%).

capture.jpg

Ce sont justement les jeunes que le président de la République espère motiver à devenir entrepreneurs à travers la création de startups. Les sondés sont ainsi 31% à estimer que la politique économique actuelle est plus favorable aux startups qu’aux usines. Ils sont 51% à penser qu’elle bénéficie autant aux startups qu’aux usines et seulement 15% qu’elle favorise avant tout les usines.

capture.jpg

Sondage réalisé les 18 et 19 octobre 2017, sur un échantillon de 1002 personnes, représentatif de la population française, âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. L’échantillon a été interrogé par questionnaire auto-administré en ligne sur système CAWI (Computer Assisted Web Interview).

Dans la même thématique

Pour 61% des Français, la réussite économique est mal vue en France
3min

Société

Narcotrafic : les dealers « estiment que ce sont eux qui font la loi », déplore cette habitante strasbourgeoise

A quelques pas de la frontière allemande, à Strasbourg, le quartier du Port-du-Rhin a depuis quelques jours retrouvé son calme. Du moins en apparence. Si l’opération « place nette XXL » qui a eu lieu début avril est venue perturber le trafic de drogue, cette tranquillité reste fragile, pour Anne-Véronique Auzet, enseignante à la retraite et habitante du quartier qui a accepté, malgré les risques, de témoigner dans l’émission « Dialogue citoyen ».

Le

Back to school : recreation time at the college
5min

Société

Transidentité : en commission, les sénateurs adoptent la proposition de loi LR visant à encadrer la transition de genre des mineurs

La commission des affaires sociales du Sénat examinait, ce mercredi, une proposition de loi de la droite sénatoriale visant à encadrer les pratiques médicales dans la prise en charge des mineurs souffrant de dysphorie de genre. A l’origine, le texte visait à interdire le recours aux bloqueurs de puberté et à la chirurgie avant 18 ans. Un amendement adopté en commission est revenu sur la première interdiction.

Le

Current affairs question session with the government – Politics
5min

Société

Violences intrafamiliales : les députés et les sénateurs se mettent d’accord sur une proposition de loi sur les ordonnances de protection provisoire

Le 21 mai, 7 députés et 7 sénateurs se sont réunis en commission mixte paritaire pour examiner une proposition de loi, déposée par la députée Renaissance Emilie Chandler le 5 décembre dernier, renforçant l’ordonnance de protection provisoire et créant une ordonnance provisoire de protection immédiate. Une commission mixte paritaire conclusive qui a adopté le texte à l’unanimité : « Tout le monde est d’accord pour aller plus loin dans la protection, personne ne peut se satisfaire des femmes tuées en France », affirme Dominique Vérien, rapporteure du texte au Sénat.

Le