Eric Zemmour Les sables d’Olonne 8th of january 2022

Propos de Zemmour sur Pétain : « Si tant de juifs ont survécu à l’occupation ce n’est pas grâce au régime de Vichy », rappelle Jacques Semelin

La Cour de cassation a ordonné cette semaine un nouveau procès visant Éric Zemmour pour « contestation de crime contre l’humanité ». Il soutient que le maréchal Pétain a « sauvé » des juifs français pendant la Seconde Guerre mondiale. Le président de Reconquête a mis au défi les historiens de lui apporter « un véritable démenti ». Jacques Sémelin, historien, enseignant à Sciences Po et directeur de recherche émérite au CNRS, auteur de : « La Survie des Juifs en France » (1940-1944), Paris, (CNRS Editions), lui répond : « Si tant de juifs ont survécu à l’occupation ce n’est pas grâce à Vichy mais en dépit de Vichy ».
Simon Barbarit

Temps de lecture :

6 min

Publié le

Mis à jour le

La Cour de Cassation vient de renvoyer Éric Zemmour devant une Cour d’appel pour « contestation de crime contre l’humanité ». A plusieurs reprises, dans un livre en 2014 sur des plateaux TV, et pas plus tard que cette semaine, il affirme que Pétain et le régime de Vichy ont « sauvé » des juifs français sous l’occupation. Que vous inspire cette décision ?

Jacques Sémelin : Je ne suis pas spécialiste du rapport entre justice et histoire, même si j’ai témoigné plusieurs fois devant des Cours d’assises pour les questions relatives aux génocides, notamment au Rwanda. Je ne me considère pas le droit de commenter une décision de justice. Mais en tant qu’historien je ne peux pas laisser les propos d’Éric Zemmour sans réaction. Cette décision de la Cour de cassation m’en donne l’occasion.

Dans votre livre « Persécutions et entraides dans la France occupée », (Seuil-Les Arènes 2013), vous donnez des chiffres. 75 % des juifs ont été épargnés sous l’occupation dont 90 % de juifs français. Des données qui semblent aller dans le sens des propos d’Éric Zemmour ?

Je tiens d’abord à préciser que ce livre est sorti en 2013, un an avant le sien (Un Suicide français). Il ne peut pas l’avoir ignoré car j’avais eu un grand article important dans le Figaro, le journal où il officiait. Je suis pense être le premier historien à avoir mis en avant ce chiffre et tenté de l’analyser mais évidemment pas dans le sens de M. Zemmour qui s’en sert pour légitimer le rôle de Vichy dans le sort des juifs français.

Justement, après cette décision de la Cour de Cassation, Éric Zemmour a mis au défi les historiens de lui apporter « un véritable démenti »

Après l’armistice de 1940, il y a bien eu une différence de traitement entre juifs français et juifs étrangers mais ça ne va pas dans le sens de Zemmour. Si les juifs étrangers sont immédiatement arrêtables, le statut du 3 octobre 1940 de juifs va priver les juifs français d’un certain nombre de droits. Certains vont perdre leur nationalité. Ce statut sera durci en juin 1941. Les juifs étrangers qui sont arrivés dans les années 1930 ne parlent pas très bien français. La question de la xénophobie n’est donc pas à négliger.

Les juifs français sont eux intégrés à la Nation. On les appelle les Français israélites. Pour faire face à la persécution qui commence en 1940, ils ont des ressources sociales, de la famille en zone libre. Ils peuvent compter sur des collègues, des voisins. Ils ont un réseau de sociabilité et c’est la différence avec les juifs étrangers. Si Vichy ne s’est pas directement attaqué aux juifs français c’est qu’ils faisaient partie du tissu national. Ce qui les a en partie protégés dans un premier temps, c’est leur intégration à la Nation. Ils étaient moins arrêtables. Mais le processus de déportation est en route comme dans d’autres pays d’Europe. Et les déportations de juifs français vont s’accélérer. 24 500 juifs français ont été exterminés pendant la guerre. La dernière année sera la pire. Si tant de juifs ont survécu à l’occupation en France c’est en dépit de Vichy mais pas grâce à Vichy.

Pétain et Laval avaient-ils les moyens de s’opposer à l’occupant ?

L’armistice de 1940 est un désastre absolu pour la France. Il se conclut par un exode de 7 à 8 millions de personnes sur les routes. Hitler accepte que le principe d’un Etat français soit maintenu car ça l’arrange, il n’a pas les moyens de gouverner la France. Un Etat implique un territoire, une citoyenneté et un gouvernement. Il faut comparer ce qui est comparable. Deux états occupés ont engagé une collaboration d’état, le Danemark et la France. Contrairement aux Français, les Danois ont fait tout de suite savoir à Berlin que les juifs font partie de leur nation donc qu’il n’est pas question de leur supprimer leur citoyenneté, Cette position va tenir jusqu’en août 1943 où le gouvernement démissionnera en bloc. Ça correspondra à une arrestation massive de juifs.

 

Éric Zemmour prend l’exemple de la Rafle du Vel d’Hiv qui serait selon lui « emblématique » de la volonté de Vichy de sauver les juifs français, car elle ne visait que les juifs étrangers.

C’est faux, il y a eu 3 000 enfants juifs français nés de parents étrangers qui ont été raflés. Cet exemple est intéressant car en 1942, il se passe quelque chose dont Zemmour ne parle jamais. C’est la réaction de la population. Pétain et Laval sont rentrés dans cette logique que la France doit garder une place de premier plan dans l’Europe nazie qui va durer, et donc répondre aux exigences de l’occupant. Mais, ça ne se passe pas comme ils l’espéraient. Il va y avoir un élan de fraternité et de solidarité envers les juifs étrangers, notamment chez des policiers qui traînent les pieds. Il y aura des fuites au sein de la préfecture de police qui permettront à des juifs de s’enfuir. Il y aura une réaction spontanée de la population qui, en dépit du fait que ce sont des étrangers, va les aider. Pour finir sur les 27 000 prévus, 13 000 juifs seront raflés au Vel d’Hiv.

De même, Éric Zemmour qui se prévaut aujourd’hui de soutiens catholiques omet l’intervention publique de hauts prélats catholiques en faveur des Juifs, en premier lieu Jules Saliège, archevêque de Toulouse qui fera un sermon dont je peux vous citer quelques phrases : « Les Juifs sont des hommes, les Juives sont des femmes. Les étrangers sont des hommes, les étrangères sont des femmes. Tout n’est pas permis contre eux, contre ces hommes, contre ces femmes, contre ces pères et mères de famille. Ils font partie du genre humain. Ils sont nos frères comme tant d’autres. Un chrétien ne peut l’oublier ». A la fin de la guerre, de Gaulle fera de Jules Saliège un compagnon de la Libération.

 

 

 

Dans la même thématique

Photo illustration in Poland.
4min

Société

Contenus pornographiques autorisés sur X (ex-Twitter) : quelles sont les règles françaises et européennes en la matière ?

Le réseau social a officiellement autorisé la diffusion de contenus pornographiques et violents sur sa plateforme. Si certaines interdictions persistent, notamment l’interdiction de mise en valeur de « l’exploitation (sexuelle), les atteintes aux mineurs et les comportements obscènes », une telle permissivité pourrait venir percuter les lois française et européenne, qui ont récemment adopté plusieurs dispositions visant à protéger les plus jeunes utilisateurs de l’exposition à ces contenus. Tour d’horizon de ces dispositions.

Le