Xavier Niel : « Je n’ai pas voté depuis 25 ou 30 ans et c’est une erreur »

Xavier Niel : « Je n’ai pas voté depuis 25 ou 30 ans et c’est une erreur »

Invité de l’émission « On va plus loin » à l’occasion de la « journée de l’entreprise » au Sénat , Xavier Niel, le patron de Free et copropriétaire du journal Le Monde a déclaré ne pas vouloir s’engager publiquement pour un candidat et a insisté sur les possibilités en France de pouvoir « créer, entreprendre et réussir ».
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Xavier Niel, patron de Free et copropriétaire du journal Le Monde est optimiste et il le dit : « La France est un pays fantastique pour créer des entreprises (…) Les lois fiscales et entrepreneuriales [y] sont plus favorables qu’aux Etats-Unis (…) Aux Etats-Unis, on paie plus d’impôts pour les entrepreneurs et c’est beaucoup plus dur en terme de papiers et de complexité ». Un propos qui détonne face au discours alarmiste ambiant : « On a toujours l’impression que c’est mieux ailleurs (…) Non, l’herbe est super verte ici (…) C’est un pays où l’on peut créer, entreprendre et réussir en créant de grandes choses ».

Tellement optimiste que, même l’élection de Donald Trump est vue, pour Xavier Niel, comme « une chance fantastique » : « On a un garçon comme Donald Trump, qui fait tout pour nous aider. Il essaie de limiter des gens brillants d’aller aux Etats-Unis. Tant mieux ! Que ces gens brillants, qui avaient envie d’aller aux Etats-Unis viennent en France. Nous, on est ravis de les accueillir parce que ce sera eux qui créeront les grands succès de demain ».

 

Xavier Niel : "Je ne fais pas de politique"
01:55

 

Alors que l’interview se déroule dans les murs du Sénat, c’est l’occasion, pour le patron de Free, de rappeler son choix de ne pas s’engager publiquement en politique, balayant les rumeurs de soutien à Emmanuel Macron : « Je ne fais pas de politique (…) je n’ai pas voté depuis 25 ou 30 ans et c’est une erreur. Je ne milite pas du tout (...) Les hommes politiques doivent faire de la politique et les chefs d’entreprise doivent être chefs d’entreprise. A partir du moment où on essaie chacun de se mêler d’autre chose, je ne suis pas sûr que ça marche ». Mais très vite, Xavier Niel se positionne quand même un peu : « Tout candidat libéral me plait et dans ce sens, sauf erreur de ma part, François Fillon et Emmanuel Macron sont des libéraux. Ils vont dans le sens du libéralisme (…) Tout candidat qui est libéral, c'est-à-dire qui accepte que la libre entreprise soit quelque chose d’important, je suis ravi de le soutenir ».

 

Xavier Niel : "On n'est pas là pour contrôler, on est là pour aider une presse à exister et à avancer"
02:40

 

Quant aux risques de mise en danger du pluralisme face à la concentration des médias dans les mêmes mains, le copropriétaire du journal Le Monde avec Pierre Bergé et Matthieu Pigasse, codétenteurs de nombreux autres titres, Xavier Niel n’en voit pas chez lui : « Je ne pense pas qu’on trouve un lien très proche entre la ligne éditoriale du Monde diplomatique et la ligne éditoriale de Télérama ou de La vie catholique ».

« On n’est pas là pour contrôler, on est là pour aider une presse à exister et à avancer » conclut-il.

Dans la même thématique

PARIS :  Manifestation pour defendre le droit a l IVG
5min

Société

Un avis de la CNCDH recommande une constitutionnalisation « sans délai » de l’IVG et dans un « texte dédié »

Après l’adoption d’une proposition de loi par l’Assemblée nationale et le Sénat, et après l’annonce par Emmanuel Macron de la constitutionnalisation de l’IVG dans un projet de loi constitutionnel plus vaste à venir, le sujet n’a pas avancé. Ce jeudi, la Commission consultative des Droits de l’Homme publie un avis relatif à la question. Il y recommande d’inscrire l’IVG dans la Constitution « sans délai » et de le faire dans un « texte dédié ». Ce texte relance le sujet, porté au Parlement par de nombreux élus.

Le

Prrotection des mineurs de la pornographie
8min

Société

Pornocriminalité : un an après le rapport du Sénat, le Haut Conseil à l’Egalité dénonce « l’inaction » des pouvoirs publics

Le Haut Conseil à l’Egalité vient de remettre au gouvernement un rapport choc sur l’industrie pornographique. Il y dénonce des actes « de tortures » « un massacre des femmes à but lucratif ». Il pointe également « l’inaction » des pouvoirs publics face à cette « pornocriminalité ». Plusieurs de ses recommandations ont été rejetées par le gouvernement cet été au Sénat, lors de l’examen du projet de loi sécurisation de l’espace numérique.

Le

Xavier Niel : « Je n’ai pas voté depuis 25 ou 30 ans et c’est une erreur »
4min

Société

Crise à l’OM : vers une commission d’enquête sénatoriale ?

Alors qu’une crise secoue l’Olympique de Marseille à la suite de menaces visant les hauts responsables du club par des représentants de supporters, le sénateur Jean Hingray (UC) demande une commission d’enquête. L’élu des Vosges souhaite faire toute la lumière sur les « dysfonctionnements » pouvant exister dans les relations entre clubs de foot et supporters.

Le

FRANCE-CRIME-JEWS-RELIGION-JUSTICE
3min

Société

« Je n’ai jamais refusé de défendre quelqu’un... mais quelque chose, oui » confie Marie Dosé

Avocate au barreau de Paris, spécialisée dans les affaires pénales et à la tête de son propre cabinet, elle plaide aussi bien pour ceux qui sont accusés du pire (crime, terrorisme, viol…) que pour des victimes. Réputée pour l’énergie, la fougue et la passion qu’elle met à défendre ses clients, elle a beaucoup travaillé auprès des femmes et enfants de djihadistes, emprisonnés en Syrie. Cette semaine, Rebecca Fitoussi reçoit Marie Dosé dans l’émission d’entretien, Un monde, Un regard.

Le