La Reunion Storm

Cyclone Belal : « On voit le bout du tunnel » selon le préfet de l’Île de la Réunion Jérôme Filippini

Malgré les rafales de 200km/h qui ont frappé l’île de la Réunion, le scénario catastrophe a été évité. Gerald Darmanin, ministre de l’Intérieur et des Outre-Mer a annoncé l’envoi de 150 personnes de la sécurité civile sur place.
Rédaction Public Sénat

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

Il s’était attendu au pire, mais celui-ci aura été évité. Lors d’une conférence de presse, le préfet de l’île est prudent : « On voit le bout du tunnel (…) si Belal a la gentillesse de ne pas nous réserver de surprises ce soir ou demain matin ».  Depuis dimanche soir, les 870 000 habitants de l’Île de la Réunion sont confinés chez eux. Des vents violents allant parfois jusqu’à 200km/h ont frappé certains coins de l’île courbant les palmiers sous leurs forces. Une personne sans-abri est décédée dans la commune de Saint-Gilles. Bien que les causes de sa mort ne soient pas encore connues, ce dernier avait refusé de se mettre à l’abri dans un centre d’hébergement.

Quelques heures avant le passage du cyclone à 9H ce lundi matin, l’alerte violette avait été déclenchée. Ce niveau de vigilance maximale obligeait non seulement les habitants, mais aussi les secours à se confiner face à la force des intempéries. À la mi-journée, le niveau d’alerte est redescendu d’un niveau afin de permettre aux équipes de secours de venir en aide à la population. Les quelque 870 000 habitants de l’île sont toujours invités à rester chez eux. Selon une habitante de l’île, « nous sortons en principe du confinement demain matin ».

 

150 personnels de la sécurité civile déployés

 

A l’heure actuelle, 100 000 personnes sont privées d’électricité et l’eau a été coupé à près de 55 000 personnes dans le cadre de coupures préventives. Le ministre de l’Intérieur et des Outre-Mer, Gérald Darmanin a annoncé sur X, le déploiement de « 150 personnels de la sécurité civile, des gendarmes, ainsi que des agents d’Enedis ». Leur arrivée est prévue dès que l’aéroport de l’île sera à nouveau opérationnel. Le sénateur de la Réunion Stéphane Fouassin de la majorité présidentielle (RDPI) se dit « pleinement satisfait de la réactivité du Ministre Gérald Darmanin qui a en charge les Outre-Mer ainsi que le premier ministre Gabriel Attal ». Une trentaine de militaires de la sécurité civile venus de Mayotte sont aussi attendus. Stéphane Fouassin déplore les « conséquences qui commencent déjà à montrer le bout de leur nez » et sera « vigilant à la prise en compte des dégâts du monde économique, agricole et social ». Il rassure : « Nous serons aux côtéx des Réunionnais ».

Après l’Île de la Réunion, c’est au tour des services météorologiques de l’Île Maurice de sonner l’alarme. Une alerte de niveau 3 sur 4 en raison de la « menace direct » a été émise. Le cyclone Belal pourrait toucher l’île demain, mardi.

Dans la même thématique

France Farmers’ protest
8min

Territoires

La Coordination rurale, l’un des porte-étendards de la colère des agriculteurs

Deuxième organisation syndicale du secteur, connue pour ses actions coups de poing sur le terrain, la Coordination rurale est devenue particulièrement visible dans le mouvement de protestation des agriculteurs. Dans cette crise inédite par sa dureté, la CR cultive sa différence avec le syndicat majoritaire, la FNSEA. Au point d’agacer le chef de l’Etat. Focus sur ce syndicat.

Le

Echarpe tricolore politique – Political tricolor scarf
6min

Territoires

Congé maternité des maires : « La loi a vocation à s’adapter » pour pallier l’absence d’indemnité

La maire écologiste de Poitiers (Vienne), Léonore Moncond’huy, élue en 2020, se devra d’interrompre provisoirement son mandat au mois de mars en raison d’un congé maternité. Problème ? La loi ne prévoit pas d’indemnisation pour les élues prenant un congé maternité exerçant à plein temps leur activité. Un vide juridique qui pose question dans un contexte où le statut de l’élu local sera à nouveau au centre des débats au Parlement, avec une proposition de loi à venir dans chaque assemblée.

Le