fbpx Deuxième trimestre mis à part, la France n'a pas la "croissance la plus faible de la zone euro" | Public Senat