fbpx « Vous n’avez pas le monopole du cœur » la réplique de Valéry Giscard d'Estaing était bien préparée | Public Senat