fbpx Le collectif Vive la gauche ("frondeurs" PS) réfléchit à l'unité de la gauche | Public Senat