fbpx A Dijon, Hollande se pose en rassembleur d'une gauche divisée | Public Senat