fbpx François Hollande, Angela Merkel et Mariano Rajoy arrivés sur les lieux du crash | Public Senat