fbpx « Nos très chers Emirs »: « Une bouffonnerie insupportable » pour Nathalie Goulet | Public Senat