Paris: Macron visiting the 59th edition of the International Agriculture Fair

Souveraineté alimentaire, enjeux climatiques, métiers : Public Sénat vous fait vivre le salon de l’agriculture 2024 

Samedi 24 février et jusqu’au 3 mars s’ouvre le 60ème salon de l’agriculture. Un salon sous haute tension, marqué par la colère des agriculteurs. Pour ce rendez-vous annuel incontournable du monde agricole, les équipes de Public Sénat sont pleinement mobilisées pour vous faire vivre les grands moments de cette rencontre entre les Français et les agriculteurs.
Alexis Graillot

Temps de lecture :

4 min

Publié le

Mis à jour le

Rarement, un salon de l’Agriculture n’aura suscité autant d’attentes … et d’espérances. Dans un contexte politique marqué par la colère des agriculteurs et un soutien massif des Français à leur mobilisation, Public Sénat se mobilise et reviendra sur les grands thèmes de ce salon très politique : revendications des agriculteurs, réponses apportées par le gouvernement et les enjeux de l’agriculture, avec comme point d’orgue, la visite du chef de l’Etat, Emmanuel Macron, ce samedi 24 février, qui a annoncé tenir un « grand débat », sous un format similaire à ceux organisés à la suite de la crise des Gilets Jaunes. Ministres et politiques de tous bords, se succéderont toute la semaine dans les allées de « la plus grande ferme de France ».

Public Sénat s’installe au Salon porte de Versailles à Paris et vous propose une série d’émissions en direct sur les enjeux du monde agricole.

 

Samedi 24 février

16h30 à 18h : émission spéciale sur les enjeux politiques du salon et la visite d’Emmanuel Macron, présentée par Alexandre Poussart

  • 16h30 à 17h15 : retour sur la visite du chef de l’Etat
    • Laurence Marandola, porte-parole de la confédération paysanne
    • Dominique Chargé, président de la Coopération agricole
    • François Purseigle, chercheur associé au Cevipof et professeur à l’Ecole Nationale Supérieure Agronomique de Toulouse
    • Franck Laborde, agriculteur dans les Pyrénées Atlantiques et Président AGPM, membre du bureau exécutif de la FNSEA
  • 17h15 à 18h : enjeux politiques du Salon
    • Benoît Biteau, député européen écologiste et agriculteur
    • François Patriat, sénateur, président du groupe Rassemblement des démocrates, progressistes et indépendant
    • Véronique Le Floch, présidente de la Coordination Rurale
    • Sébastien Windsor, président des chambres d’agriculture

 

Dimanche 25 février

12h30 à 13h30 : émission spéciale sur les produits français, présentée par Alexandre Poussart, enregistrée au Salon de l’Agriculture

 

Lundi 26 février

7h30 à 9h : la matinale « Bonjour Chez Vous ! », en direct du Salon de l’Agriculture, présentée par Oriane Mancini

11h à 12h30 : émission spéciale sur l’attractivité du métier d’agriculteur, en direct du Salon de l’Agriculture, présentée par Alexandre Poussart

  • Arnaud Gaillot, président des Jeunes Agriculteurs
  • Sophie Primas, sénatrice LR des Yvelines
  • Julien Queré, salarié agricole dans une exploitation de pommes en Corrèze
  • Paolin Pascot, Fils d’agriculteur, cofondateur de la ferme digitale

18h à 19h30 : « Sens Public » sur la crise agricole et l’agriculture de demain, présentée par Thomas Hugues, enregistrée au Salon de l’Agriculture

 

Mardi 27 février

11h à 12h30 : émission spéciale sur l’agriculture face aux aléas climatiques, en direct du Salon de l’Agriculture, présentée par Steve Jourdin

  • David Djaiz, essayiste et enseignant à Sciences Po. Auteur du livre “La révolution obligée”, aux éditions Allary.
  • Guillaume Gontard, président du groupe écologiste au Sénat
  • Irène Tolleret, député européenne Renaissance
  • Jean-Marc Renaudeau, agriculteur, président de la Chambre d’agriculture des Deux-Sèvres

18h à 19h30« Sens Public » sur l’agriculture et l’Europe, et les enjeux de l’eau, présentée par Thomas Hugues, enregistrée au Salon de l’Agriculture

 

Mercredi 28 février

11h à 12h30 : émission spéciale sur la souveraineté alimentaire, en direct du Salon de l’Agriculture, présentée par Quentin Calmet

  • 11h à 11h45 : La question de la souveraineté alimentaire
    • Jean-Luc Poulain, président du Salon de l’Agriculture
    • Christiane Lambert, présidente du Comité des organisations professionnelles agricoles de l’Union européenne (COPA), ancienne présidente de la FNSEA
    • Sylvie Colas, secrétaire nationale de la Confédération paysanne
    • Thierry Pouch, économiste aux Chambres d’agriculture France
  • 11h45 à 12h30 : Les relations entre agriculteurs et la grande distribution / L’effectivité de la loi EGALIM
    • Bernard Delcros, sénateur UDI du Cantal
    • Sylvie Brunel, géographe et écrivain
    • Laurent Duplomb, sénateur LR de la Haute-Loire
    • Christine Valentin, éleveuse bio en Lozère
    • Yves Le Morvan, responsable filières et marchés au sein du think-tank Agridées

 

Jeudi 29 février

11h à 12h30 : émission spéciale sur le pacte vert européen, les pesticides et le bio en chute, présentée par Quentin Calmet, enregistrée au Salon de l’Agriculture

 

Vendredi 1er mars

18h30 à 19h : « Elémentaire » numéro inédit sur l’agriculture, présenté par Denis Olivennes

 

Samedi 2 mars

17h à 18h : « Extra local », présentée par Marie Brette, en partenariat avec Territoires TV, enregistrée au Salon de l’Agriculture.

Toutes les émissions « Salon de l’agriculture 2024 » sont à suivre sur le canal 13 de la TNT et sur publicsenat.fr

Dans la même thématique

Deplacement du Premier Ministre a Viry-Chatillon
7min

Politique

Violence des mineurs : le détail des propositions de Gabriel Attal pour un « sursaut d’autorité »

En visite officielle à Viry-Châtillon ce jeudi 18 avril, le Premier ministre a énuméré plusieurs annonces pour « renouer avec les adolescents et juguler la violence ». Le chef du gouvernement a ainsi ouvert 8 semaines de « travail collectif » sur ces questions afin de réfléchir à des sanctions pour les parents, l’excuse de minorité ou l’addiction aux écrans.

Le

Turin – Marifiori Automotive Park 2003, Italy – 10 Apr 2024
6min

Politique

Au Sénat, la rémunération de 36,5 millions d’euros de Carlos Tavares fait grincer des dents. La gauche veut légiférer.

Les actionnaires de Stellantis ont validé mardi 16 avril une rémunération annuelle à hauteur de 36,5 millions d’euros pour le directeur général de l’entreprise Carlos Tavares. Si les sénateurs de tous bords s’émeuvent d’un montant démesuré, la gauche souhaite légiférer pour limiter les écarts de salaires dans l’entreprise.

Le