Chatel accuse Peillon de paraphraser Pétain : «Désolant» juge le PS

+A -A
(images : Nathalie Guillouard)
Le 03.09.2012 à 16:00

Publicsenat.fr VOD

Le porte-parole du PS, David Assouline, a jugé lundi « désolants » les propos de l'ancien ministre UMP de l'Education, Luc Chatel, accusant son successeur socialiste Vincent Peillon d'avoir paraphrasé Philippe Pétain sur la morale laïque qu'il veut promouvoir.

« Les propos de M. Chatel sont désolants », a déclaré le sénateur de Paris lors du point de presse hebdomadaire. « Il n'y a pas matière à polémiquer. Cette proposition de Vincent Peillon de faire en sorte qu'il y ait une éducation à la morale laïque est une évidence qui doit rassembler au lieu de produire des polémiques », a-t-il poursuivi.

« Justement, nous voyons dans cette situation de crise, comment des repères se perdent, des valeurs s'estompent et combien il faut pour mobiliser un pays, faire que les valeurs fondamentales de la République et la laïcité soient au coeur de notre école », a ajouté David Assouline. Selon lui, Luc Chatel « n'a pas dû mesurer l'ampleur de ses mots qui (...) doivent certainement atteindre ceux qui ont vécu dans leur chair ce qu'a  signifié les pages sombres de l'Histoire de France et du pétainisme ».

Lundi, dans un message sur son compte Twitter, Luc Chatel, soutien de Jean-François Copé pour la présidence de l'UMP, a écrit : « Effarante interview de Peillon dans le JDD : "redressement intellectuel et moral", mot pour mot l'appel du maréchal Pétain le 25 juin 1940 ».

« Ce sont les propos d'une déclaration, d'un appel, du 25 juin 1940 du maréchal Pétain. Alors naturellement, j'y vois une maladresse fâcheuse », a  ajouté l'ex-ministre UMP sur iTélé.