Back to Top
×En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.En savoir plus
Mode zen

Quitter le mode zen

Sondage: Hollande s'enfonce dans l'opinion en perdant 7 points

+A -A
Le 08.03.2016 à 20:16
Sondage: Hollande s'enfonce dans l'opinion en perdant 7 points
François Hollande à Paris le 8 mars 2016
© THOMAS SAMSON

François Hollande (-7) poursuit sa chute avec seulement 28% d'opinions favorables et Alain Juppé reste la personnalité politique dont les Français ont la...

François Hollande (-7) poursuit sa chute avec seulement 28% d'opinions favorables et Alain Juppé reste la personnalité politique dont les Français ont la meilleure opinion, malgré une baisse de 6 points en un mois, selon un sondage Ifop-Fiducial diffusé mardi.

Avec 64% (-6) d'opinions positives, le maire de Bordeaux devance Jean-Pierre Raffarin (-3) et François Bayrou (-2), tous les deux à 57%, au classement des personnalités. Manuel Valls perd 6 points également à 48%, selon cette enquête pour Paris Match et Sud-Radio.

Parmi les candidats annoncés à la primaire de la droite et du centre de novembre, François Fillon perd 3 points à 49%, et il est désormais talonné par Bruno Le Maire, qui vient d'annoncer sa candidature, le seul en hausse à 47% (+4). Loin derrière, Nicolas Sarkozy perd 5 points, avec 32% d'avis favorables, sur l'ensemble des personnes interrogées.

Auprès des seuls sympathisants de la droite, Alain Juppé arrive également en tête avec 69% d'opinions positives, devant Bruno Le Maire (63%), François Fillon (57%) et Nicolas Sarkozy (52%).

- Duels -

En cas de "duel" Le Maire/Sarkozy, les Français préfèreraient Bruno Le Maire (60%) à l'ancien président (36%). Mais auprès des seuls sympathisants du parti Les Républicains, les plus susceptibles de voter lors de la primaire à droite, Nicolas Sarkozy conserve une large avance, avec 57% d'avis favorables contre 42% à Bruno Le Maire.

Autre "duel", l'ensemble des personnes interrogées préfèrent également Alain Juppé (68%) à Nicolas Sarkozy (29%). Le maire de Bordeaux conserve même l'avantage sur l'ancien chef de l’État auprès des seuls proches des Républicains (51%, contre 48%).

Enfin, les Français dans leur ensemble préfèrent Manuel Valls (51%) à Martine Aubry (46%). Mais le rapport est inversé en faveur de la maire de Lille (51%, contre 49%) auprès des seuls proches du Parti socialiste.

Enquête réalisée par téléphone du 4 au 5 mars auprès d'un échantillon de 1.005 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.