Back to Top
×En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.En savoir plus
Mode zen

Quitter le mode zen

Déchéance de nationalité : Le Foll très agacé par l'insistance des journalistes

+A -A
C.D
Le 03.02.2016 à 15:24

 Interrogé lors du point presse à l’issue du conseil des ministres sur la déchéance de nationalité et notamment sur la question de savoir si seuls les binationaux seront concernés, Stéphane le Foll a fait montre d’agacement envers les journalistes. Le porte-parole du gouvernement France avait précisé auparavant que la France allait ratifier la convention de 1961 des Nations Unies sur l’apatridie. Les journalistes insistent. Et Stéphane Le Foll de répondre : « J’ai dit ce que j’avais dire. Le cadre est parfaitement indiqué. C’est sur ce cadre que s’engageront les discussions au Parlement. ». Une journaliste de France Info prend alors le relais : « Ce qu’on voudrait savoir c’est si sur le texte de l’avant projet de loi figure ou non cette référence à l’apatridie ? ». Le doigt sur la joue comme lassé, le porte-parole du gouvernement répond vertement : « Vous pouvez  aussi me poser la question de savoir si ça vous intéresse ce que je vous ai dit ». Et la journaliste de ne pas lâcher l’affaire : « On veut juste une réponse à une question simple. Vous ne voulez pas répondre en fait ». « Tout a été dit » répond alors Stéphane Le Foll. Et l’échange continue avec un autre journaliste : « C’est un vrai problème car nous on ne veut pas écrire des choses qui soient fausses ou ambigües ». « Je ne vais pas rentrer dans ce débat ou ce procès, il y a des moments où chacun doit avoir un peu de respect » répond le porte-parole énervé. « La meilleure des solutions c’est d’écrire tout ce que j’ai dit. Et il y a beaucoup de choses ». Une chose est sûre, c’est qu’il y a beaucoup de confusion sur la déchéance de la nationalité au sein de la majorité et de l’exécutif.